Comment faire un test de paternité sans le père?

 

Published: 2017/01/03

 

Devoir effectuer un test de paternité ne devrait en principe pas poser de problème. C’est un processus assez facile et qui est d’ailleurs, de plus en plus, utilisé de nos jours. Quand on mesure les conséquences qui peuvent survenir lorsqu’un doute, quant à la paternité d’un enfant, s’installe, cette situation est tout à fait compréhensible. Pour le bien-être de la maman, du supposé père, et surtout pour l’assurance de l’avenir de l’enfant, réaliser un test de paternité s’impose dans la plupart des cas. Il peut arriver quelquefois que le test doive se faire à l’insu du père, soit il n’est pas au courant de la nécessité du test, soit il se trouve dans l’impossibilité physique de devoir y contribuer (voyage, décès, etc.) Dans ce genre de situations, il apparait tout à fait nécessaire de devoir se débrouiller pour fournir au laboratoire un élément provenant du père. Heureusement, grâce à la technologie et ses « miracles », ceci ne devrait pas poser de problème. En effet, la possibilité de vous passer de l’écouvillon vestibulaire avec la salive et le frottis buccal vous est offerte. D’autres méthodes peuvent tout à fait aider à déterminer la génétique de l’enfant.

Dans quels cas pourrait-on avoir besoin d’effectuer un test de paternité sans la participation du père ?

Il peut exister de nombreuses situations qui peuvent tout à fait justifier qu’un test de paternité s’effectue sans la coopération du père. Le fameux classique reste les hommes qui refusent catégoriquement d’assumer leurs responsabilités sous prétexte que la femme en a connu d’autres. Des propos parfois justifiés, mais qui peuvent également résulter de la peur de devoir devenir père et de faire face à un tel changement. Ce genre d’attitude peut vouloir pousser la femme, ou la famille même de la femme, à exiger un test de paternité, avec ou sans le consentement et la participation du présumé auteur de la grossesse. Il peut y avoir également des cas où ce sont les parents de l’homme qui tiennent à ce qu’un test se fasse, surtout lorsqu’il s’agit d’une famille aisée et qu’ils perçoivent la fille comme une profiteuse avide de ruiner leur fils. D’autres situations peuvent aussi justifier un test de paternité sans l’assistance du père. C’est le cas par exemple si celui-ci ne se doute pas que l’enfant puisse ne pas être de lui. En effet, une femme peut ne pas avoir l’exacte certitude du père de son enfant. C’est une situation extrêmement rare, mais tout à fait possible, surtout lorsque cette dernière n’a pas fait attention et a enchainé les relations intimes sans protection. Le doute peut survenir, et elle peut décider d’effectuer un test de paternité à l’insu des pères potentiels. Un test peut également intervenir quand un enfant recherche son père. Étant adulte, et ayant toujours été troublé par l’envie de découvrir son géniteur, un test pourrait permettre de lever l’équivoque une bonne fois, en se procurant tous les éléments nécessaires pour y parvenir, sans que personne ne soit au courant.

Comment effectuer un tel test sans l’apport du supposé père ?

À la base, pour pouvoir prélever l’ADN d’une personne, il fallait réaliser un examen duquel le sang de l’enfant et du père serait comparé, ou il fallait se procurer la salive du concerné. En plus de son efficacité, l’on était convaincu que cette technique était la seule réellement habilitée à établir un lien de parenté. Avec le temps, les choses ont changé, l’avancée de la technologie s’est fait ressentir sur tous les plans, à tous les niveaux, et de nouvelles méthodes, beaucoup plus discrètes, permettent désormais de recueillir l’ADN d’une personne. Sur la liste de ces méthodes, il y a les cheveux, les brosses à dents, les ongles, les mouchoirs, la cigarette, etc., beaucoup d’éléments qui peuvent permettre de recueillir de l’ADN dans la discrétion la plus totale. Si l’homme sur lequel on souhaite se procurer ces éléments est en voyage, ou n’est plus de ce monde, une brosse à dents usagée, un mouchoir usagé, ou encore un coton-tige qu’il a laissée trainer pourrait parfaitement convenir. Il est également tout à fait possible d’effectuer un test de paternité à travers l’ADN d’un membre de la famille du prétendu géniteur. Un frère, une sœur, les autres enfants de l’homme, les parents, etc., toutes les personnes ayant un lien consanguin avec l’auteur de la grossesse, peuvent aider à apporter une clarification sur la provenance de l’enfant.

Fiabilité de ces autres méthodes de test de paternité

Il importe de préciser le degré de fiabilité des autres méthodes de test de paternité. En effet, quand on sait qu’en principe un laboratoire accrédité ne saurait se tromper, il faut toutefois souligner que, pour cela, tous les moyens devront être mis en place en vue d’obtenir le résultat escompté. Tout d’abord, sachez que l’élément que vous allez leur fournir doit disposer de suffisamment d’ADN. Dans le cas contraire, il serait impossible d’obtenir un quelconque résultat. Si vous avez opté pour un test à travers un membre de la famille du père, il vous faut veiller à vous procurer un excellent laboratoire. En effet, un tel service ne saurait être réalisé par n’importe quel labo. Il y en a qui n’hésiteront pas à vous le signaler d’ailleurs, par contre, d’autres préféreront tenter l’expérience, au risque de vous fournir un résultat erroné. Alors, tâchez d’effectuer toutes les recherches nécessaires et de déployer tous les moyens, pour que le test de paternité réalisé à partir d’un parent se fasse dans les meilleures conditions et obtienne un résultat fiable. Il faut aussi savoir que ce type de méthode peut ne pas fournir de véritable résultat, elle est loin d’être précise et est à éviter au maximum. Vous verrez aussi des sites internet qui peuvent vous proposer de réaliser vos tests de paternité à un cout moins onéreux et plus avantageux que si vous aviez opté pour un laboratoire. Le fait de vouloir économiser de l’argent n’est pas une raison suffisante pour prendre à la légère cette situation. Prenez cette affaire avec tout le sérieux qu’il sied et mettez en place les moyens nécessaires pour laver votre honneur et assurer la quiétude de votre enfant à l’avenir.

Avantages d’un test ADN

Effectuer un test ADN permet avant tout de faciliter l’avenir de votre enfant. Devoir grandir sans la certitude que la personne que vous prenez pour votre père puisse ne pas l’être, devoir supporter des commentaires et des remarques dans cette lancée et qui contribuent à nourrir des sentiments haineux à l’égard de votre mère doit certainement faire partie de l’une des pires sensations qui puissent exister. En aucun cas, vous ne devez infliger une telle souffrance à une personne de votre sang, et c’est pour pouvoir l’éviter au maximum, qu’il est recommandé de faire un test de paternité le plus rapidement possible après sa naissance. Ainsi, tout le monde sera fixé, et votre enfant grandira avec une tranquillité d’esprit qu’un tel doute n’aurait jamais pu lui permettre. L’autre avantage d’un test ADN se trouve dans le fait que votre honneur sera lavé. Quand la nécessité d’un test ADN se présente, il est clair que cette situation ne peut qu’être gênante pour vous. Des pensées, pas forcément reluisantes, traverseront l’esprit de vos connaissances et l’œil avec lequel on vous regardait pourrait avoir une autre forme. En effectuant un test de paternité, surtout quand le présumé père s’avère être le père véritable, vous recouvrirez une bonne image et vous vous en porterez beaucoup mieux. Et si le choix du test ne relève que de votre décision personnelle et que personne d’autre n’est au courant, ce qui signifie que le doute n’émane en réalité que de vous, ce test pourrait vous aider à prendre davantage conscience de l’importance des méthodes de prévention, pour éviter ce genre de surprises.

En finir avec les doutes une bonne fois

Les tests de paternité ont toujours été complexes, et peuvent parfois nécessiter de beaucoup plus de démarches que prévu, surtout quand le générer ne doit pas coopérer. Lorsque le présumé père est décédé, l’on peut penser que c’en est fini de la recherche de vérité, alors que tel n’est pas le cas. Si la technologie a bien su prendre une telle ampleur dans nos vies aujourd’hui, ce n’est pas pour rien. Elle a su faciliter la vie des individus en tous points. Avec les échantillons spéciaux énumérés un peu plus haut, établir le lien père-enfant n’est plus un problème. Puisque le test de paternité constitue un moyen précis, rapide et fiable, de lever tous les doutes que l’on pourrait avoir sur les parents biologiques d’un enfant, il est clair qu’il est à effectuer le plus rapidement possible. Un tel test est toujours gênant, mais au moins, vous serez tranquille et n’aurez plus à supporter les critiques acerbes des individus, et/ou les pensées parasites qui vous ont longtemps tenu éveillé.

Comment être surs que tous les moyens ont été mis en place pour que le test se fasse dans les meilleures conditions ?

Pour être sûr que le résultat que vous obtiendrez est bien juste, il vous faudra vous procurer l’adresse d’un bon laboratoire accrédité. Il faut également pouvoir vous procurer les échantillons spéciaux le plus rapidement possible, car plus ils sont récents, plus l’ADN sera suffisant et vous serez ainsi sûr d’avoir le bon résultat. Attention toutefois à ne pas confondre la brosse à dents du supposé père, à celle de quelqu’un d’autre par exemple, il vous faudra faire preuve de vigilance.